Les 5 points clés pour bien choisir son système d’irrigation

Publié le Publié dans Gestion de l'irrigation

Choisir son système d’irrigation n’est pas une mince affaire ! Il y a tant d’options possibles et de modes de gestion. Avoir à choisir parmi toutes les solutions du marché peut devenir un casse-tête. Néanmoins, il y a certains points sur lesquels vous ou votre fournisseur de matériel d’irrigation devra s’arrêter pour concevoir le système idéal pour votre culture : le type de sol de votre exploitation, le type de culture, etc…

Dans cet article nous nous arrêterons sur 5 points spécifiques qui permettront de définir votre système d’irrigation.

 

1 Le type de sol de votre culture

Chaque type de sol demandera une solution et une couverture en eau différente, surtout si on parle d’irrigation par aspersion. Il existe de nombreuses options. Prendre en compte le type de sol permettra d’éviter par la suite les problèmes de flaques et de ruissellement de l’eau sur la parcelle. Autant de gaspillage inutile en eau et en énergie qui peut être évité.

 

2 Le débit

Un professionnel de l’irrigation a pour mission de s’assurer que le système d’irrigation sera capable de fournir une quantité suffisante en eau, en fonction du type de plantes. Pour définir le débit il faut tenir rigueur de 4 facteurs : les données météorologiques (vent, climat…), l’environnement dans lequel l’installation va être faite, le besoin en eau des plantes, et la zone à irriguer. Pour atteindre un rendement maximal et éviter de gaspiller de l’eau, il faut absolument tenir compte de ces facteurs.

 

3 La pression

La pression c’est la quantité d’énergie nécessaire pour amener l’eau de sa source jusqu’aux plantes. Le dimensionnement d’un projet d’irrigation se fera en fonction de la pression nécessaire. Elle dépendra de la distance qui sépare la culture du point d’eau, de la pente et de l’élévation du sol. Si la pression n’est pas calculée précisément, cela peut entrainer une mauvaise application de l’eau sur la culture et une usure plus rapide du système d’irrigation.

 

4 L’espacement

Dans les cas d’irrigation par aspersion ou par goutte à goutte, l’espacement des sprinklers ou des goutteurs peut devenir un réel enjeu de performance. Par exemple, superposer les asperseurs adjacents permet d’augmenter l’apport en eau mais il doit être correctement calculé pour éviter de noyer la culture. Au contraire un espacement trop important risque de réduire l’uniformité de l’arrosage et créer s’il n’est pas anticipé, un stress des plantes. L’espacement se calculera en fonction de vos objectifs économiques.

 

5 Le dimensionnement des jets

La taille des jets est également un critère de choix, car il influence la pression délivrée. Le dimensionnement des pièces doit être fait par une personne ayant de solides connaissances en  irrigation, car il dépend de la taille de la culture, du type de plantes et du type de sol.

 

D’autres critères peuvent bien sur influencer votre choix de système d’irrigation :

  • Si vous souhaitez une solution automatique
  • Si vous souhaitez gérer à distance votre irrigation
  • Si votre objectif est de gagner du temps et/ou faire des économies d’énergie

 

N’hésitez pas à commenter cet article et à laisser vos remarques !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *